AquaMalo : Un chantier géré jusqu’aux déchets

Parmi les exigences de l’Agglomération, le tri des déchets était primordial. Le dispositif arrêté compte ainsi sur le chantier d’AquaMalo, et selon les besoins, des bennes pour :

  • Les déchets industriels banals : ces “DIB” seront enfouis ou incinérés. Soit 30 % de revalorisation en énergie.
  • Les ferrailles : ces matières sont revalorisées à 100 %, car réutilisées dans l’industrie.
  • Les déchets inertes : gravats, béton, terre, cailloux… Revalorisés à 100% en gravats concassés.
  • Les bois non traités : 100 % de revalorisation en énergie, pour alimenter les systèmes de chauffage bois.
  • Le carton et le plâtre revalorisés selon les besoins des entreprises de second-œuvre.
  • Les bacs pour déchets dangereux : matières et matériaux revalorisés à 100 % en énergie.

Laisser un commentaire