AquaMalo : un complexe aqualudique inédit

Exemplaire, structurant, inédit, AquaMalo est le projet phare de Saint-Malo Agglomération. Situé sur un site central (le Parc Atalante Saint-Malo à Saint-Jouan-des-Guérets) et facilement accessible (depuis l’axe Rennes-Saint-Malo), ce nouvel espace aqualudique a été conçu pour s’intégrer parfaitement à son environnement naturel tout en présentant un « signal » d’accueil fort pour le territoire.
Son niveau de prestations a été travaillé pour répondre aux usages les plus sportifs (compétitions homologuées) comme les plus ludiques (loisirs et bien-être pour des attentes très variées), et ce, toute l’année !

Vue extérieure du complexe AquaMalo

Un équipement adapté à tous les publics, et aux nouveaux usages …

Depuis le lancement du projet fin 2015, portés par un élan unanime, les élus communautaires sont restés fermes sur l’objectif et les enjeux du projet :
AquaMalo devra être un outil éducatif, sportif, permettant des loisirs modulables. L’équipement devait donc proposer une simultanéité et une diversité d’usages adaptées aux nouveaux modes de consommation. Et bien au-delà de ce que permet une piscine traditionnelle, le futur délégataire devait proposer un projet d’exploitation original, avec de nouveaux services appuyés sur l’usage de matériels innovants, le tout proposé au grand public sur une amplitude d’ouverture maximum, et via une stratégie commerciale attractive.

A noter : AquaMalo pourra accueillir simultanément jusqu’à 2500 visiteurs, dont 2000 baigneurs.

4 pôles d’activités, couverts et extérieurs

AquaMalo proposera 4 pôles d’activités, couverts et extérieurs, étudiés pour que des publics très divers puissent circuler et profiter pleinement et en même temps de l’équipement :

A l’intérieur :

  • Le pôle sportif avec un bassin olympique : le bassin sportif de 50 m avec 8 lignes de nage sera modulable grâce à un système de fond et d’ailerons mobiles. Des gradins fixes et amovibles (499 places dont 250 fixes) pourront accueillir le public lors des compétitions.
  • Le pôle éducatif avec un bassin d’activités : ce bassin de 200 m² accueillera de nombreux cours d’apprentissages (non nageurs, familiarisation au milieu aquatique) et les activités de loisirs (aquagym, aquabike, etc.) dans un espace animé (jeux de sons et lumières). Une vidéo-projection sera intégrée sur le mur arrière de l’estrade.

A l’intérieur et à l’extérieur :

  • Le pôle ludique :
    • A l’intérieur : il comprendra un bassin balnéo-ludique de 350 m² (avec banquettes hydromassantes, jets, geysers sous-marins, plaques à bulles, rideaux de bulles, rivière à courant), une lagune de jeu de 120 m² destinée à la petite enfance avec de nombreuses animations aquatiques (cascades, toboggans, mini geysers, plaques à bulles, …) et un grand toboggan animé unique en France.
    • A l’extérieur : un bassin nordique ludique de 250 m², avec un sas aquatique permettant l’entrée du bassin par l’intérieur de l’équipement, une plateforme de glisse avec 6 toboggans dont un Kamikaze, un parc aquatique de 440 m² dédié au petits et tout-petits, deux solariums (minéral et végétal), un Beach volley et un espace snack.
  • Le pôle bien-être :
    Cet espace se déploiera à l’intérieur de l’équipement et se prolongera à l’extérieur, permettant ainsi de proposer plusieurs saunas, jacuzzis, hammams, douches thématisées, salles de détente, ainsi qu’une fontaine à glace et un jardin privatif.

L’indispensable maîtrise des risques

Depuis le temps de l’analyse des besoins, la rédaction du cahier des charges, l’analyse des offres des candidats, le temps des négociations jusqu’à la mise au point du Contrat, il se sera écoulé pas moins de 2 ans. Devant la multiplicité des compétences nécessaires – en gestion de personnel, en animation, en techniques et technologies – SMA a préféré retenir la Délégation de Service Public (DSP).

Après un appel d’offres très cadré et 6 mois de négociations serrées, le Conseil Communautaire a décidé, le 20 décembre 2018, de choisir le groupe Récréa pour assurer l’exploitation d’AquaMalo pour le compte de l’Agglomération.

DSP oblige, c’est donc aussi Récréa qui sera amené à prendre les risques financiers, techniques et humains liés à la gestion courante. Pour autant, l’Agglomération restera fortement présente dans cette gestion déléguée et conserve un droit d’information et de contrôle permanent sur l’exécution et la qualité du service rendu par le délégataire.

Le délégataire est de plus tenu par le cahier des charges qui, signé en début d’année 2019 pour 6 ans, deviendra le « contrat de DSP ». En cas de non-respect de ses obligations, des sanctions allant de la pénalité à la résiliation pour faute, pourront intervenir.

Le choix d’un délégataire capable de limiter les coûts de fonctionnement

C’est la force de la délégation de service public : le délégataire permet une gestion pointue et experte dans les différents domaines de compétence, souple et lisible financièrement …

Expert parce que pour être optimum, l’exploitation et la gestion d’un tel équipement (gestion administrative et technique du site, accueil des publics et animation, maintenance des installations techniques spécifiques, entretien courant et général du site, fournitures des fluides et consommables…) requièrent des compétences spécifiques, notamment en terme de gestion des fluides, et de réels savoir-faire d’animation.

Souple car AquaMalo doit pouvoir proposer une ouverture 7 jours sur 7, toute l’année, et avec d’importantes amplitudes horaires. La modularité de l’équipement et l’optimisation de sa gestion permettent aujourd’hui de fixer un objectif de fréquentation d’environ 370 000 personnes par an.

Lisible financièrement car la rémunération de l’exploitant se fait au regard de la qualité commerciale du service proposé. Ce mode de gestion permet une maîtrise des flux financiers pour l’Agglomération et une véritable lisibilité des coûts sur le moyen terme grâce au contrat de délégation passé avec l’exploitant. En l’occurrence, la négociation menée avec Récréa a permis, sur la durée du contrat, de réduire le coût d’exploitation et de limiter la subvention d’équilibre à 500 K€/an.

Innovant et durable !

Le parti pris architectural du cabinet « Jacques Rougerie » choisi pour AquaMalo allie nouvelles technologies et matières innovantes. Un soin particulier a été apporté à l’esthétique et aux performances énergétiques du bâtiment.

Jacques Rougerie, l’architecte du projet

Lauréat du concours de maîtrise d’œuvre, le groupement représenté par l’architecte Jacques Rougerie signe ici un projet à la hauteur des ambitions de l’Agglomération.

Spécialisé, depuis ses débuts en 1972, dans la création et la réalisation de projets spécifiquement marins, le Cabinet Rougerie a puisé dans cette riche expérience, non seulement une culture et un goût pour les technologies de pointe, mais aussi un savoir-faire capable aujourd’hui de donner une expression architecturale spécifique et originale à chaque thématique de projet.

Le Cabinet Rougerie a déjà signé de grandes réalisations nationales (Le stade aquatique et salle de spectacle de Saint-Omer (62), le Centre aquatique « La Vague » de Soisy sous Montmorency (95)…) et internationales (musées et Centre de la mer Nausicaá I et II (Boulogne-sur-Mer), Océanopolis I & II (Brest), le Centre Caribéen de la mer (Guadeloupe), l’Océonarium de Kochi (Inde), Musée d’archéologie sous-marine d’Alexandrie (Égypte), ou encore l’aéroport de Nouméa).

Une architecture soignée et innovante

L’architecture du bâtiment est originale et contemporaine, avec des lignes courbes et fluides et des jeux de transparences au niveau des façades, ouvertes sur les espaces extérieurs. L’entrée a été conçue comme un symbole fort et identifiant pour le territoire, grâce à son auvent sous-tendu par un mât au-dessus de l’accueil. Le hall, voulu convivial et dynamique, intègrera un système de vidéo-projection interactive sur le sol pour créer une mise en situation exceptionnelle du lieu.

Une attention particulière va être apportée à la scénographie des différents espaces, avec notamment des matériaux de qualité (bassins en inox, transparence des façades alternant bois et verre, etc.). Des éclairages aériens et subaquatiques permettront de restituer différentes ambiances en fonction des espaces.

Les extérieurs feront également l’objet d’un traitement soigné. Le public pourra trouver par exemple un toboggan proposant des effets spéciaux et quelques éléments de réalité augmentée uniques en France.
Un espace proposera entre autres un solarium végétal, avec une pente douce bordée de gradins et des transats naturels engazonnées, un terrain de beach-volley, un food-truck et des vestiaires d’été.

Le végétal et le modelé du terrain, organiseront les différents aménagements extérieurs de l’équipement aqualudique et ancreront le projet dans son site et dans son histoire.

Le choix des énergies renouvelables

L’équipement sera doté d’une chaudière à bois

Véritable concentré de technologies et d’intelligence quant à la gestion de l’eau et des flux d’énergies, AquaMalo sera entièrement pensé pour optimiser la performance énergétique.

L’équipement sera doté de capteurs solaires thermiques et d’une chaudière à bois alimentée par combustibles, stockés en silo enterré et directement issus de la filière bois locale. Un système de récupération des eaux pluviales permettra l’arrosage extérieur et un système d’ultrafiltration permettra l’économie d’eau. Enfin une GTB (Gestion Technique Bâtiment) et une GMAO (Gestion de maintenance assistée par ordinateur) permettra une exploitation technique optimale.

AquaMalo ouvre dans :

Les chiffres clés

2000M2 de plan d'eau
2500Visiteurs simultanés
6Bassins
13Prestations bien-être

Visitez AquaMalo en 3D…

Une expérience unique de réalité virtuelle

 

J’explore !

Localisez AquaMalo